Author Archives: jeunesetcitoyennete

  • 0

Le mot de la présidente

Déjà 3 ans que Jeunes & Citoyenneté existe! Que de chemins parcourus depuis sa création!

Les Procès reconstitués sont reconduits par nos partenaires fidèles de la ville de Blanc Mesnil, de Bondy. Par le sérieux de ses actions et l’impact positif sur les jeunes qui en bénéficient, l’Association consolide une notoriété méritée.

Quand je dis, le sérieux de ses actions, ce n’est pas un vain mot. Pour chaque procès reconstitué, Madame Grégoire rencontre non seulement les différents responsables, mais aussi les différents groupes pour travailler les scénarios. Elle les accompagne au TGI avant le procès reconstitué et fait un bilan à l’issue de celui-ci.L’impact positif: le bilan montre que les jeunes mémorisent parfaitement le système judiciaire français et le différencie des autres systèmes judiciaires.

En ce début d’année 20019, Jeunes & Citoyenneté crée l’exposition « Lutte contre les préjugés liés aux viols » avec l’appui d’Est Ensemble & la Région Île de France. Cette exposition se déroulera au cinéma:

Le Méliès – Montreuil:  du 7 au 31 mars 2019  – du lundi au dimanche 14h – 20h

En sus de cette exposition, pour l’année 2019, l’association a créé deux actions innovantes:

Une permanence juridique d’information et de prise en charge d’effacement du casier judiciaire Celle-ci permettra d’aider les personnes qui effectuent ces démarches à s’insérer ou se réinsérer dans la vie professionnelle, avec le soutien d’un avocat. Avec son aide, elles formuleront correctement leur demande d’effacement sur leur casier judiciaire. Car, très souvent, ces personnes se retrouvent bloquées dans leur vie professionnelle à cause d’un délit de «jeunesse» et par méconnaissance de cette procédure.

En liaison avec cette permanence, une permanence de prévention sur le casier judiciaire auprès des plus jeunes sera mise en place, dans les Maisons de Quartier et Services Jeunesse, afin qu’ils prennent conscience que les inscriptions sur le casier judiciaire sont des freins à l’emploi .

La prévention est au cœur de la mission que nous nous sommes donnés. Protéger “la mère, c’est protéger les enfants” qui sont co-victimes des violences conjugales. Pour se faire, l’Association a créé en 2018:

Les cafés rencontres afin d’informer les femmes victimes de violences conjugales de l’impact de ces violences sur les enfants.

Le renforcement de nos partenariats en particulier avec: Éducadroit.

Jeunes & Citoyenneté souhaite que l’année 2019 soit encore une année d’innovation et de réalisation pour notre association et pour le bienfait des personnes que nous ciblons: les Jeunes, les Femmes donc les Hommes.

Que ces actions, innovantes, à l’intention du grand public deviennent de réels outils pédagogiques pour l’Égalité Femme/Homme et permettre aux Femmes d’être plus présentes dans l’espace public.

Colette Prudot d’Avigny


  • 0

Educadroit

 

 

   Jeunes & Citoyenneté, notre toute jeune association, est très honorée d’avoir été retenue dans le rapport annuel d’activité 2017 du Défenseur des Droits.

   Il est vrai que Jeunes & Citoyenneté s’inscrit tout à fait dans l’optique d’ Éducadroit mis en place par leDéfenseur des Droits. Dans son essence, Jeunes & Citoyenneté s’adresse aux jeunes, collégiens et/ou lycéens.

   Beaucoup trop de jeunes, très imprégnés des séries américaines, ont des idées fausses sur la justice française, son fonctionnement et le droit.

Le fait de vivre le système français de «l’intérieur» en assistant à des procès, en se répartissant les rôles par rapport à un scénario choisi par eux, en travaillant sur les enquêtes, les plaidoiries… et en jouant devant un public soit au Tribunal de Grande Instance de Bobigny , de Nanterre, soit dans une salle du conseil municipal (Bagnolet) ou autres lieux mis à disposition, leur permet d’intégrer de manière ludique toutes ces notions de façon très précises et durables.

Avec le recul des différents procès reconstitués, depuis 3 ans, nous avons pu mesurer la capacité des jeunes à rectifier leurs préjugés.

Grâce à cette approche originale, ils prennent toute la mesure et la portée des gestes et actes préjudiciables, mais, surtout leur permet d’adopter un comportement civique.

Le rôle préventif de notre action est en adéquation avec Éducadroit.

Jeunes et Citoyenneté est fière de partager les valeurs de Défenseur des Droits, et cherche à pérenniser les échanges et expériences.

Colette Prudot d’Avigny (Présidente)              Blandine Grégoire (Directrice)

 

 


  • 0

Partenariat avec Sciences-Po

 

 

La Clinique de l’Accès au Droit de Sciences-Po

PROGRAMME “Street law”

Association Jeunes et Citoyenneté

 

Contexte et objectif :

 

L’Association a pour objet de promouvoir des actions de sensibilisation de nature individuelle et collective sur les droits et les devoirs dans le système judiciaire, tant auprès du grand public que des professionnels. Ces actions participent à la lutte contre la délinquance, la lutte contre la récidive et la victimisation. Elles permettent aussi aux personnes de se sentir « sujet de droit ».

 

Les actions sont dirigées principalement en direction des collégiens et des lycéens dans des établissements d’enseignement de la Seine-Saint-Denis et s’inscrivent dans le cadre des programmes scolaires.

 

La participation des élèves à une démarche pédagogique concrète et ludique associant leur famille permet aux acteurs de prendre conscience de réalités juridiques rencontrées au quotidien.

 

Approche et méthodologie :

 

La présentation de « procès reconstitués » permet notamment aux étudiants  de se familiariser avec le déroulement d’une procédure judiciaire dans le cadre d’un procès pénal en participant aux interventions de l’Association dans les collèges et les lycées sur le fondement d’une pédagogie active, d’utiliser des outils ludiques, d’ assister à des audiences correctionnelles, de rencontrer des professionnels de la Justice etc…

 

Les étudiants peuvent ainsi évaluer l’impact de ces actions tant sur la pédagogie que sur les comportements et les savoirs en organisant notamment un retour d’expérience fondé sur le développement des échanges entre établissements scolaires et parents , le renforcement du travail collectif dans un esprit de coopération , le développement personnel et la sensibilisation des élèves à une problématique à partir du thème choisi (exemple : vente de stupéfiants ) etc…

 

Ils seront donc en mesure de mieux comprendre à travers cette expérience de terrain unique les besoins et les obstacles en matière d’accès au droit dans des secteurs géographiques défavorisés.