Les objectifs de Jeunes et Citoyenneté sont de promouvoir, au travers des actions individuelles et collectives les droits et devoirs des citoyens.
Par cet engagement, l’association contribue à la prévention de la délinquance, à la lutte contre la récidive, à promouvoir l’égalité femme-homme et à lutter contre le décrochage scolaire.

Les actions sont centrées sur la personne. Écoute, information, bienveillance sont des valeurs clés de l’association.
Toutes les actions sont participatives. Les outils pédagogiques sont interactifs. Nous pensons que la méthode par l’expérimentation est un des moyens d’apprentissage le plus efficace.

L’association se compose d’une Directrice, de formation juriste avec une spécialité dans le droit des victimes.
L’association comprend aussi des collaborateurs bénévoles; Avocats, correspondants ville-justice, assistantes sociales.
Elle intervient dans toute la région Ile de France.
Jeunes et Citoyenneté s’inscrit dans le réseau existant des acteurs-trices de promotion du droit, de la lutte contre la délinquance et de la promotion de l’égalité femme-homme.

Le mot de la présidente

Colette Prudot d’Avigny

Depuis plus d’un an, nous sommes confrontés à cette pandémie qui a bouleversé et bouleverse encore notre façon de vivre. Nous devons toutes et tous nous adapter en permanence à de nouvelles règles. Beaucoup ont subi de plein fouet cette crise majeure et ont des difficultés à rebondir. Certains, ont «perdu pieds» et ne remonteront «la pente» qu’avec le soutien soit des institutions, soit des structures qui pourront les «épauler».

Jeunes & Citoyenneté a été touchée comme toutes les autres associations par cette mutation. La vie de l’association a continué malgré les contraintes imposées.

Elle a profité des créneaux où il était possible de se réunir, exemple pour son assemblée générale ou pour rencontrer des partenaires. Bien sûr, elle a aussi utilisé les outils numériques quand c’était impossible.

Tout ce travail permet à l’association, en particulier, Blandine Grégoire, notre directrice, de maintenir une certaine activité et de mettre à profit les temps libérés pour innover.

– Les Procès Reconstitués ont dû être soit allégés, soit reportés. Nous le déplorons, mais nous espérons qu’ils reprendront dans le format original, dès que la situation sanitaire s’éclaircira durablement.

– Les Journées Justice ont aussi subi les même désagréments, mais elles ont toujours beaucoup de succès auprès des institutions municipales et scolaires. Elles permettent par leur originalité de sensibiliser les jeunes à la connaissance des rouages de la Justice.

–  L’exposition : Viol un autre regard informe, sensibilise tous les publics, mais surtout les jeunes dans l’éducation au respect de leur corps et de celui des autres. Elle permet de déconstruire les idées reçues, les idées toutes faites. Elle dérange, mais son rôle est d’expliquer que le corps est un bien personnel. Seule la personne elle-même peut en disposer. La qualité pédagogique de cette exposition est reconnue. Comme beaucoup d’évènements, elle a dû être mise entre parenthèse.

Cependant, l’association a utilisé ce temps pour augmenter l’attractivité de l’exposition. Harmonie Mutuelle nous a accordé un financement pour 10 audioguides. Ils  pourront être utilisés, soit en français, soit en anglais. Nous remercions toutes les personnes  qui ont œuvrées  pour leurs réalisations: les artistes qui ont prêté leur voix, la traductrice des textes, les technicien(ne)s.

– La Réhabilitation Judiciaire: est une aide aux jeunes qui ont eu des «écarts» vis à vis de la Justice. Cette action s’est mis en place récemment. Lors de leurs entretiens, les jeunes prennent conscience que ces «écarts» sont des entraves à leur insertion dans la vie professionnelle. Pour que l’action soit menée à bien, ils doivent prouver qu’ils ont compris en posant des actes évaluables par les intervenants juriste et avocat. Tout ce travail pédagogique a pour objectif d’éviter aussi les récidives.

– Les organisateurs du Service National Universel du Val de Marne ont missionné l’association  pour intervenir auprès des jeunes afin de les sensibiliser à la justice.

Décrochage Scolaire, réponse judiciaire: L’association Jeunes et Citoyenneté en collaboration avec le Tribunal Judiciaire de Bobigny met en place en place une nouvelle action qui débutera effectivement en Septembre 2021. Toute forme de Décrochage Scolaire met en danger les jeunes, ils peuvent devenir la proie des grands délinquants pour des trafics en tous genres. Cette action a pour vocation le retour des jeunes à l’école. L’éducation est un rempart contre toute dérive.

Comme vous pouvez le constater, Jeunes et Citoyenneté continue son développement et étend sa notoriété grâce aux sérieux et à la qualité de ses projets novateurs menés par Blandine Grégoire et aux membres de l’association qui la soutiennent dans ses activités.

Colette Prudot d’Avigny – Le 13 Mai 2021

Jeunes & Citoyenneté, notre toute jeune association, est très honorée d’avoir été retenue dans le rapport annuel d’activité 2017 du Défenseur des Droits.

Il est vrai que Jeunes & Citoyenneté s’inscrit tout à fait dans l’optique d’ Éducadroit mis en place par leDéfenseur des Droits. Dans son essence, Jeunes & Citoyenneté s’adresse aux jeunes, collégiens et/ou lycéens.

Beaucoup trop de jeunes, très imprégnés des séries américaines, ont des idées fausses sur la justice française, son fonctionnement et le droit.

Le fait de vivre le système français de «l’intérieur» en assistant à des procès, en se répartissant les rôles par rapport à un scénario choisi par eux, en travaillant sur les enquêtes, les plaidoiries… et en jouant devant un public soit au Tribunal de Grande Instance de Bobigny , de Nanterre, soit dans une salle du conseil municipal (Bagnolet) ou autres lieux mis à disposition, leur permet d’intégrer de manière ludique toutes ces notions de façon très précises et durables.

Avec le recul des différents procès reconstitués, depuis 3 ans, nous avons pu mesurer la capacité des jeunes à rectifier leurs préjugés.

Grâce à cette approche originale, ils prennent toute la mesure et la portée des gestes et actes préjudiciables, mais, surtout leur permet d’adopter un comportement civique.

Le rôle préventif de notre action est en adéquation avec Éducadroit.

Jeunes et Citoyenneté est fière de partager les valeurs de Défenseur des Droits, et cherche à pérenniser les échanges et expériences.

Colette Prudot d’Avigny (Présidente) Blandine Grégoire (Directrice)

Contact
Association Jeunes et Citoyenneté
191 rue de Verdun 94500 CHAMPIGNY SUR MARNE
Tél. 0651173905 – contact@jeunesetcitoyennete.fr

Rejoignez-nous !!

Nous recherchons étudiant-e en Droit à partir de la 2ème année, pour assister la juriste lors des interventions telles que Procès reconstitués, Journée Justice ou représentation au Tribunal.
– Pratique du Droit Pénal, assister aux audiences
– Rencontre avec des professionnels du Droit
– Contact avec les jeunes
Envoyer votre demande à contact@jeunesetcitoyennete.fr